La science à portée de clic

Village en roseauxSur le lac Titicaca, au Pérou, on vit sur des îles flottantes faites de… plantes aquatiques !

La légende dit que le peuple des Uros voulait échapper aux Incas, qui étendaient leur empire dans les Andes. Les Uros se réfugièrent dans les marais du lac Titicaca, où ils construisirent des îles artificielles flottantes.

Les Uros utilisèrent alors une plante qui pousse dans le marais, un roseau nommé Totora. La tige de cette plante aquatique est constituée de petits tubes remplis d’air lui permettant de… flotter !

La vie sur les îles

Village en roseauxActuellement, près de 300 familles vivent sur les îles. Les habitants se déplacent en bateau. De cette façon, ils vont visiter les habitants des îles voisines, ils vont à la ville ou ils pêchent.
Les jours fériés, ils vont jouer ou assister aux parties de soccer et de volleyball sur le terrain sportif communautaire. Les habitants des îles Uros vivent principalement de la pêche et du tourisme. Ils offrent des tours en bateaux, des repas au restaurant et des nuitées dans des hôtels faits entièrement de Totora. Enfin, ils vendent de l’artisanat fait… de Totora !

Village en roseaux

En savoir un peu plus sur… Le lac Titicaca

Le lac Titicaca se situe en Amérique du Sud. Il est partagé par le Pérou et la Bolivie. À 3 400 mètres d’altitude, il s’agit de l’un des lacs les plus hauts en altitude de la planète ! C’est également un milieu rempli de vie. C’est un site RAMSAR, c’est-à-dire un milieu humide protégé dû à son importance comme habitat pour les oiseaux aquatiques.

En savoir un peu plus sur… Le Totora

Des roseauxLe Totora est une plante aquatique multi-usage ! La tige, qui peut mesurer jusqu’à quatre mètres de hauteur, est utilisée pour la construction et l’artisanat. Elle sert de fourrage pour les animaux domestiques. Enfin, l’intérieur de la tige est comestible et peut être mangé comme légume !

Découvrir ce village en vidéo

A propos de l'auteur : Miriane

Biologiste de formation, son parcours académique inclut une technique, un baccalauréat et une maîtrise dans le domaine. De nature curieuse, elle est avide d’apprendre sur les thèmes qui la touchent le plus à cœur : l’environnement, les sciences et les enjeux sociaux. Passionnée de voyage, elle parcourt l’Amérique latine depuis des années. Poussée par le besoin de créer, partager, sensibiliser et touchée par ses découvertes à l’étranger, elle cherche à joindre ses nombreuses passions via la photographie, l’écriture et la vidéo. Son blog : http://matemacrame.over-blog.com