La science à portée de clic

Répartition trypanosomeLa maladie du sommeil ou trypanosomiase africaine est une maladie parasitaire provoquée par un organisme unicellulaire eucaryote, le trypanosome. Cette maladie est transmise par la piqûre de la mouche tsé-tsé.
Cette maladie affecte les humains et les animaux en Afrique subsaharienne. En 2009, 10 000 cas de trypanosomiase ont été diagnostiqués.
Petit rappel : un parasite est un être vivant qui se nourrit, se reproduit et vit au dépens d’un ou plusieurs êtres vivants.

Le parasite

Le parasite est un trypanosome. C’est un protozoaire (organisme unicellulaire eucaryote) qui mesure 30µm de long pour 3 µm de large. Il est retrouvé chez l’homme principalement au niveau du sang.

Voici une observation microscopique de sang humain :

Trypanosoma

Le vecteur – Le réservoir

GlossineLe trypanosome est transmis par la piqûre d’une mouche la mouche tsé-tsé se nourrissant de sang. C’est au niveau de ses glandes salivaires que la mouche tsé-tsé va héberger le parasite.

Lors d’un repas sanguin, la mouche tsé-tsé va transmettre le trypanosome à l’homme.

La mouche tsé-tsé peut également s’infester lors d’un repas sanguin chez un individu infesté par le trypanosome.

Les manifestations de la maladie

Glossine piqureDurant les 8 à 10 premiers jours, on voit se mettre en place une réaction inflammatoire au niveau de la piqûre. Ceci ce manifeste par des rougeurs et un gonflement. Un peu comme une piqure classique de moustique.

Ensuite, on voit apparaître une fièvre, des douleurs ainsi qu’une forte fatigue. Parfois des troubles cardiaques sont observés.

La dernière phase est la phase encéphalique, c’est à dire que l’infection parasitaire atteint le cerveau. C’est à ce moment là que l’on voit apparaître les troubles du sommeil qui ont donné le nom à la maladie ! On voit également apparaître des troubles de la sensibilité et des hallucinations.

Sans traitement la maladie du sommeil est mortelle !

Le traitement

Historiquement, l’arsenic était utilisé. Aujourd’hui, on évite d’utiliser directement l’arsenic, on préfère ses dérivés en raison de sa toxicité. Le médecin dispose désormais de plusieurs médicaments. On peut citer la Pentamidine ou encore la Suramine. Le mélarsoprol est lui un dérivé de l’arsenic.

Lutte contre la maladie du sommeil

Les principaux moyens de lutte sont l’éradication des mouches tsé-tsé et le dépistage des sujets malades. Aucun vaccin n’a pu être élaboré en raison d’une forte variabilité du trypanosome.

Pour poser une question, rendez-vous sur le forum