La science à portée de clic

La reproduction est l’action par laquelle les êtres vivants produisent un nouveau membre de l’espèce.

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.

La reproduction sexuée est quasiment la seule observée dans le monde animale. Elle fait intervenir deux individus de sexes différents : un mâle et une femelle.

La reproduction asexuée ne fait intervenir qu’un seul individu qui va donner naissance à un ou plusieurs individus.

Dans cet article, nous parlerons uniquement de la reproduction sexuée chez les animaux.

La reproduction sexuée

Comme nous venons de le voir, la reproduction sexuée fait intervenir deux individus de sexes différents.

Chacun des deux animaux va apporter une cellule reproductrice. Ces cellules sont appelées gamètes.

Le gamète femelle est appelé ovule alors que le gamète mâle est appelé spermatozoïde.

Ovule et spermatozoide

Il faut que ces deux cellules se rencontrent. Une fois qu’elles se sont rencontrées, le spermatozoïde « fusionne » avec l’ovule pour former la cellule œuf : c’est ce qu’on appelle la fécondation.

La cellule œuf après division donne l’embryon puis le fœtus.

Embryon Humain

Embryon humain de 6 semaines

Les mâles produisent en continu des spermatozoïdes.

Au contraire, la femelle n’est pas toujours fertile c’est à dire qu’elle ne produit pas en continu des ovules. Elle est fertile pendant quelques jours par mois seulement.

Par exemple, chez l’espèce humaine, un seul ovule (exceptionnellement deux) est libéré, et ce tous les 28 jours.

Classification suivant le mode de reproduction

On classe les animaux suivant leur mode de reproduction. On parle d’animaux ovipares et vivipares.

Les animaux ovipares pondent des œufs tandis que pour les animaux vivipares la femelle porte le petit dans son ventre.

Il existe également des animaux ovovipares. Ces animaux pondent des œufs mais ils éclosent dans le ventre de leur mère.

Les ovipares

Oeufs de pouleLes animaux ovipares pondent des œufs. Ces œufs peuvent être couvés comme le fait la poule ou alors enterrés dans la terre ou le sable comme le font le crocodile ou la tortue luth.

Voici quelques exemples d’animaux ovipares :

  • Les oiseaux (poule, manchot, pie…)
  • Les reptiles (crocodile, tortue…)
  • Les insectes (coccinelle, fourmi…)
  • Les poissons (saumon, truite, brochet…)

Nous allons prendre deux exemples simples : le canard et le saumon

Le canard

Canard colvertPour que la canne donne naissance à un petit caneton, plusieurs conditions sont nécessaires.

Il faut tout d’abord qu’il y ait accouplement. C’est à dire que le mâle doit déposer ses spermatozoïdes contenus dans le sperme au plus proche des ovules de la femelle.

Après fécondation, la femelle va former des œufs qu’elle va pondre et couver pendant plusieurs jours.


A l’intérieur de l’œuf, le caneton grandit, il utilise les réserves nutritives contenues dans ce que l’on appelle généralement le blanc et le jaune de l’œuf. L’embryon est à peine visible ; au début il ne représente bien souvent qu’une petite trace noire sur le jaune !


De plus, il faut savoir que la paroi de l’œuf n’est pas parfaitement imperméable ! En effet, elle laisse passer l’air pour que le futur caneton puisse avoir un apport en oxygène suffisant pour son développement !

Le saumon

Jeune saumonLe saumon femelle dépose un grand nombre d’ovules (plusieurs milliers !) au fond de l’eau. Ensuite, le mâle dépose ses spermatozoïdes contenus dans la laitance sur les ovules. Certains ovules vont être fécondés par des spermatozoïdes.

Ici, il n’y a pas d’accouplement comme chez le canard ou les autres oiseaux. Cependant la rencontre entre les ovules et les spermatozoïdes est indispensable pour donner naissance à des jeunes saumons.

Les « œufs » créés par la rencontre des spermatozoïdes et des ovules sont laissés seuls, ils ne sont pas couvés jusqu’à leur éclosion. Ils sont donc vulnérables face à d’éventuels prédateurs.

Les vivipares

Chez les animaux vivipares, la femelle porte le petit dans son ventre. Lorsque le petit nait il ressemble à un adulte en miniature.

Voici quelques exemples d’animaux vivipares : le chien, le chat, le lapin, la vache.

Nous allons prendre un exemple le chat.

Le chat

Pour que la chatte donne naissance à des chatons, il faut qu’il y ait accouplement. Le mâle doit déposer son sperme contenant les spermatozoïdes au plus proche des ovules de la femelle.

Une fois fécondée, la cellule œuf va se diviser et former un embryon qui va se développer dans le ventre de sa mère.

C’est elle qui le nourrit et qui lui permet de respirer grâce au cordon ombilical.

Une fois que la chatte a mis bas, elle allaite ses petits.

Chatons

Les ovovivipares

Requin taureauUne espèce est dite ovovivipare lorsque ses œufs se développent dans le ventre de la femelle.

On rencontre ce mode de reproduction par exemple chez le requin taureau.

Une fois l’accouplement effectué, il y a formation des œufs qui restent dans le ventre de la femelle.

Les œufs éclosent dans le ventre du requin femelle. La particularité des jeunes requins taureaux est le cannibalisme. C’est à dire que les petits se dévorent entre eux dans le ventre de leur mère et seul le jeune requin le plus résistant naîtra.

Avis et commentaires sur cet article